QUELQUES VIDEOS CARACTERISTIQUES




La Moisson

Le Carnaval

Les Chevaux frus

Les Rondes de Saint Jean

La danse du Turc

Made in Capou

Caligno

La Matelote



La danse des Moissons


Jadis, à la Saint Jean d'Hiver, en Haute Provence, les paysans défilaient en mimant les travaux des champs. D'abord danses de caractère de solistes, "la glaneuse" et la "paysanne" se sont transformées en danses chorégraphiées sous forme de ballet au début du XXème siècle avec l'apparition des groupes folkloriques. La danse débute par les semailles d'hiver sur des Noëls provençaux du XVIIe. Après avoir fauché, coupé le blé, formé les gerbes... sonne l'angélus. Les danseurs se signent et interprètent un chant "des grâces"... La danse finit par un chant de fête et une scottish.
Création Ballet la Capouliero. (Festival de Martigues 2011)




Retour haut de page









Carnaval


La danse inclus une farandole du XVIIème siècle (Bergamasco). Danse marquée par la dérision, les oppositions. Reprise de jeux dansés anciens : la mise à mort du "Caramentran" (pantin), son jugement. Arlequin mène la fête.
version mise en scène pour le Festival de Martigues en 2010




Retour haut de page









La danse "dei Chivau Frus"


Il s'agit de la danse de "l'homme cheval" qui existe sous différentes formes en Europe.
Le Roi René aurait réglé cette danse au XVe siècle en l'inscrivant dans le grand défilé de la Fête-Dieu (procession célèbre qui montrait aux foules des jeux, des ballets, des représentations mimées de scènes bibliques...).
Les évolutions des "chivau-frus" retracent les jeux des anciens chevaliers. Les carrousels sont restés vivants dans le régiment de cavalerie de Saumur.
Mise en scène par la Capouliero pour le spectacle "Viro Viro Arlequin" en 2006.




Retour haut de page









Les Rondes de Saint Jean


A la Saint Jean d'été, garçons et filles sautent le feu de joie. C'est l'occasion pour les garçons de déclarer leur amour en faisant une offrande (foulard, bouquet...). La jeune fille peut accepter ou refuser. Sauter le feu en couple porte bonheur...
L'usage veut que l'on emporte chez soi les braises de Saint Jean.
Création chorégraphique de la Capouliero.
Tournée 2008 - Festival international de BRUNSSUM (PAYS BAS) & Festival international de BITBURG (ALLEMAGNE).




Retour haut de page









La danse du Turc


Cette danse mimée prit naissance au Portugal. Elle se stylisa en danse de brigue en passant par l'Espagne.
Au milieu d'un cercle de bruyants danseurs armés de sabres, un jeune espagnol mime des déclarations d'amour à une jeune fille qui repousse ses avances. Désespéré, il la poignarde et elle tombe à terre. La danse continue et elle revient peu à peu à la vie pour pardonner à l'amoureux.
L'époque de carnaval, qui était consacrée à cette danse, indique qu'elle représentait, à l'origine, le mythe fondamental de la mort de la nature et de son renouveau dans la gloire du printemps.
Corrubia la décrit dans son "Tesoro de la lengua castellane" (1611) et Pierre 1er, roi du Portugal prenait, dit-on, un réel plaisir à cette danse. Dans sa "chorégraphie" ou "l'art d'écrire la danse par caractères, figures et signes démonstratifs" (Paris 1713), Feuillet la présente comme une danse de théâtre.
Cette danse paraît avoir été populaire en Provence comme la Mauresque ou les épées. Vidal, dans son "Tambourin" (1862), relate la description faite par son ami Monsieur Laveinarie, maire de Berre l'Etang, proche de Martigues.
La Capouliero a recréé cette danse pour le Festival de Martigues 2004. Version présentée en 2006 pour le spectacle "Viro Viro Arlequin"




Retour haut de page









Made in Capou


Voici une danse mélant à la fois, le caractère et la modernité. Elle a été Créée en 2003 à l'occasion du 40ème anniversaire de l'association et reprise en 2008 pour les 20 ans du FESTIVAL DE MARTIGUES.




Retour haut de page









Caligno


Il s'agit d'une création Capou pour le FESTIVAL DE MARTIGUES 2008.
(version filmée lors du Festival de Martigues 2011)




Retour haut de page









La Matelote


Il s'agit encore, d'une création Capou créée en 2009 mélant tradition et modernité.
(version filmée lors du Festival de Martigues 2011)




Retour haut de page